Photos récentes


Pages

Liens

Mots-clés

Archives

Ce site…

Un tas de boue marqué Infortrend

June 29th, 2011 at 12:46 pm by nono

Il y a un an et demi de ça, on a acheté une baie iSCSI Infortrend. Et on a fait une belle connerie.

J’ai déjà pas mal râlé au sujet de ce tas de ferraille en d’autres lieux, certains lecteurs ne seront probablement pas surpris de lire ça. Voilà donc la blague de ce matin.

La machine s’administre à travers une interface web toute naze qui permet tant bien que mal de partitionner une grappe RAID et de gérer des filtres iSCSI. Un filtre s’écrit, grosso-modo, «l’initiateur Tartempion sur l’interface réseau numéro tant verra la partition numéro tant en tant que LUN numéro tant». Jusqu’ici tout va bien, c’est juste pénible à configurer (c’est bien la peine de donner des noms aux partitions si c’est pour manipuler leurs numéros).

Tout va bien, disais-je, jusqu’au jour (aujourd’hui, donc, suivez un peu) où on décide de supprimer une partition au milieu de la grappe (bah oui, des fois, on fait du ménage). Quand ça arrive, il se passe deux choses :

  1. l’ancienne partition est ajoutée à celle qui se trouve avant dans la table (non, je n’ai pas récupéré 3,5 To, j’ai juste transformé une partition de 500 Go en partition de 4 To),
  2. la numérotation des partitions suivantes est décalée en conséquence (si je supprime la partition 3, la 4 devient 3, la 5 devient 4 et ainsi de suite).

Vous voyez où je veux en venir, j’imagine : l’incapable qui s’est occupé du partitionnement et l’abruti qui a fait les filtres iSCSI ne se parlant pas entre eux, les filtres travaillent encore avec les anciens numéros.

Obligé de me retaper tous les filtres à la pogne et de rebooter deux serveurs d’hébergement pour remettre les données à peu près en face des trous.

Bande de cons.

En tout cas, une chose est certaine : plus jamais je n’achète quoi que ce soit chez Infortrend.

Tags: , , , ,
Posted in geekeries


5 Comments

  • Patrick says:

    Cher Monsieur,

    désolé d’apprendre que nos produits ne vous apportent pas la satisfaction souhaitée; Pour tout problème technique notre ligne de support technique (esupport.infortren-europe.com) est ouverte à tous nos clients afin de régler les problèmes de paramétrage ou de panne, cela peut arriver… l’interface web que nous utilisons est SANWatch, fonctionnant avec une applet JAVA et au vu des feedback clients serait plutôt agréable a utiliser, riche et précise en remontée d’alarmes, les gouts et les couleurs étant dans la nature, nous ne pouvons vous contraindre à aimer une interface sortant de vos critères, néanmoins souhaitant améliorer son ergonomie, vos feedback sont les bienvenus.

    Néanmoins, comme vous le savez beaucoup de clients ont une science et connaissance sans borne voir infuse, qui parfois les empêche de lire un manuel pour comprendre le mode opératoire d’un produit, pas de temps à perdre….j’espère que vous ne faites pas parti de ceux là…. Concernant le protocole iSCSI, la gestion des IQN et filtrages des initiateurs (revoir le documentation du protocole ou RFC 3720) pour lequel vous verrez que rien dans ce bas monde cher monsieur ne se fait de manière automatique, insérer ou retirer un LUN ou partition peut par son incrémentation / décrémentation faire changer le filtrage IQN ou CHAP d’un LUN, qui se doit d’être modifié en conséquence dans l’interface initiateur iSCSI que vous utilisez; s’agissant d’une tierce partie (Microsoft, UNH, HBA) celle ci est indépendante de nos produits et, toujours en lien avec la norme RFC 3720 une automatisation de la modicfication de l’IQN fonction de l’insert/retrait de partition n’est pas une fonction validée dans le dit protocole.

    Restant à votre entière disposition, si une aide technique s’avérait être nécessaire.

    Mes sincères salutations,

    Patrick Philippe

  • nono says:

    Cool, un droit de réponse. 🙂

    Sérieusement, j’ai déjà eu recours à votre support technique pour un autre problème sans rapport, et j’ai eu une solution rapide (et en l’occurrence ce n’était pas votre faute, c’était un switch ethernet pas cher qui avait une implémentation, disons, différente de LACP).

    Par contre, je maintiens, l’interface web de la baie en question (une A16E-G2130-4) a un goût de pas fini. Je parle bien de l’interface web, pas de SANwatch (qui a ses propres problèmes, on en a eu au moins une version qui ne fonctionnait à peu près correctement que sous Windows par exemple). Les plus gros problèmes rencontrés à ce jour :

    – les noms des partitions ne sont pas utilisés, d’où mon problème de numérotation,
    – les filtres iSCSI se configurent pour chaque interface ethernet séparément, même dans le cas d’un agrégat LACP, ce qui vous en conviendrez est quelque peu étrange ; à moins que je n’aie rien compris à LACP, dans ce cas, les pattes ethernet devraient être complètement interchangeables,
    – il n’y a à ma connaissance (du moins dans la doc que j’ai lue) aucun moyen de générer la config, tout se fait en cliquant, ce qui combiné avec les deux points précédents a de quoi rendre le barbu moyen pour le moins ronchon.

    Notez bien que dans le cas dont je parle, l’IQN n’a pas changé, à aucun moment je n’ai eu à toucher à la config de l’initiateur. C’est bien la cible qui servait la mauvaise partition au mauvais initiateur. D’ailleurs, si je ne m’abuse, l’IQN sert précisément à masquer la cuisine interne de la cible à l’initiateur, non ?

    Bref, j’ai vraiment l’impression que dans la vraie vie, ce genre de matériel n’est pas fait pour l’usage auquel je le destinais (essentiellement pour fournir des disques à des VM). Par contre, nous avons deux autres baies Infortrend, fibre channel celles-ci, configurées en mode « gros disque derrière une seule machine, configuré une fois pour toutes » ; dans ce cas, effectivement, ça marche bien. Ce n’est juste pas ce que je veux.

  • Merci de votre intérêt et du droit de réponse ; )

    En ce qui concerne LACP, vous avez partiellement raison, nous ne faisons pas dans le simplicité même…dans le sens où dans le cas d’un enironnement Windows le lien d’aggregation se configure par EonPath, sous Linux avec DevMapper et sous VMWare avec l’aggregation des vHBA.

    s’cusez moi d’insister mais le filtrage/mapping se fait par la validation IQN des target sur le(s) initiateurs et vice versa, votre volume a beau être unique s’appeler toto ou tartempion ou ce que vous voulez, il n’y a pas de lien métaphysique entre un nom de volume, qui de fait est sur la couche 6 OSI, là ou en revanche le filtrage se fait en couche 4 et 5 du modèle.

    Je crois que pour être carré il faut identifier comme en FC tout les IQN Hôtes, puis petit a petit faire savoir au target qui a le droit d’y accèder. Sinon vous allez au devant d’un bor..l sans nom ….

    Sachez néanmoins que notre dernière version de SANWatch est à ma connaissance sans bug connu, elle ne corrigera néanmoins pas les écarts de partition que vous soulevez; Notre gamme EonStor DS, qui est pourvu d’une couche de virtualization, ne souffre pas, elle, de ce problème, la où sur les EonStors un volume logique (LV) est lié à un disque logique (LD) un ajout ou retrait peut causer un mauvais filtrage décalé, les EonStor DS utilisent une configuration par Volume(s) Virtuel(s) que vous pouvez splitter en plusieurs partitions, ajouter et/ou retirer et/ou provisioner sans porter atteinte à la configuration du mapping IQN.

    La ligne de produit EonStor DS est compatible VMWare, (là où le A16E-G2130-4 ne l’est pas) et disposera à la rentrée (Septembre 2011) de l’applet VAAI pour offloader VMWare de l’arbitration des E/S et des “block zeroing”.

    J’insiste sur le fait que si vous rencontrez encore des problèmes avec ce système, essayez d’ouvrir un ticket sur notre site de support, nos ingés sont là pour vous aider, aps vous faire perdre votre temps ou vous envoyer au mur ; )

    Sincère salutations.

  • nono says:

    Si je comprends bien, donc, la gamme EonStor DS correspond plus à ce que je veux. Ce qui me gêne dans l’histoire, c’est que l’interface de ma A16E-G2130-4 (et je parle bien uniquement d’interface, on est d’accord) affiche des fonctionnalités mal implémentées ou pas finies. Très honnêtement, j’ai été très déçu par cette interface, qui correspond plutôt à ce que j’attendrais d’un produit pas cher pour petite entreprise.

    D’ailleurs, je crois que je vais ouvrir quelques tickets dans pas longtemps. J’attends juste la semaine prochaine pour mettre le firmware à jour, je ne fais pas ça une veille de long week-end. 😉

  • nono says:

    Ceci dit, j’ai quand même de plus en plus envie de faire mes cibles iSCSI moi-même. Avec une machine dimensionnée correctement (même ordre de prix qu’une baie toute faite) gavée de disques, un Linux et un peu d’huile de coude (et quand je dis un peu ça se compte en dizaines de minutes), ça devrait se faire assez facilement. Ici bientôt un article sur le sujet. 🙂

 




XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>